Votre petit-enfant est dyslexique ?

 

 

Vous avez entendu parler de Lili ? Vos propres enfants rencontrent des difficultés à gérer la dyslexie de leur enfant ? Cette page est faite pour vous !

Près de 10% de la population mondiale est dyslexique

Nombreux sont les grands-parents qui conseillent la lampe Lili à leurs enfants pour leurs petits-enfants. Plus de 8% de la population est dyslexique soit en moyenne 2 enfants par classe. Vous en avez forcément entendu parler autour de vous !

Oui, la dyslexie peut faire peur car votre petit-enfant rencontre des difficultés scolaires et même parfois sociales. Si vous n’êtes pas vous-même dyslexique il vous est parfois compliqué de comprendre ses difficultés : lecture hachée, confusions de lettres, inversions, omissions, orthographe « créative »… bref, l’écrit c’est difficile pour une personne dyslexique.

Imagination, créativité, vision dans l’espace

Ce n’est pas une lacune mais un fonctionnement différent de leur vision et sa retranscription au cerveau. Chez Lili, on aime vous rappeler qu’au-delà du handicap apparent la dyslexie est avant tout une FORCE ! Nous voulons faciliter la vie des personnes dyslexiques et contribuer à l’expression de leurs pleins potentiels.

Imagination, créativité, vision dans l’espace sont des qualités que l’on retrouve chez de nombreux dyslexiques.

Profitez de l’offre 45 jours d’essai

J’en profite

Vous hésitez ou vous avez des questions à nous poser ?

Contactez-nous

Le saviez-vous ?

Certaines entreprises recherchent avant tout des personnes dyslexiques. A la NASA, par exemple, plus de 50% des salariés sont des personnes dyslexiques car ils ont une très bonne vision dans l’espace et une créativité débordante qui permet de résoudre des problèmes complexes.

En plus, les dyslexiques sont des combattants ! Habitués à faire des efforts et à prendre sur eux-mêmes pour compenser leurs troubles de lecture, ils en ressortent plus persévérants dans la vie !

Un petit conseil tout simple : mettez-vous à la place de votre enfant. Être dyslexique c’est passer sa journée d’école à constater ses erreurs, à parfois être méjugé, à travailler rigoureusement pour avoir de mauvaises notes, le tout en dépensant une énergie folle.

Pour comprendre le coût attentionnel d’une journée d’école, imaginez-vous après une journée complète de formation professionnelle, où l’on essaie d’absorber un maximum d’informations. On en sort en général complètement lessivés ! Et il faudrait rajouter 3h de travail personnel en arrivant à la maison le soir… 🤯

Une fabuleuse découverte pour les dyslexiques

Albert Le Floch et Guy Ropars, deux physiciens français, ont été récompensés par l’Académie de Médecine en décembre 2020 pour leurs découvertes sur la dyslexie.

Par hasard, lors d’études sur l’œil, ces deux chercheurs ont trouvé une nouvelle cause possible de la dyslexie. Il s’agirait d’une trop grande symétrie des centroïdes de Maxwell, dans les fovéas, au fond de la rétine.

Chez les personnes non dyslexiques, ces centroïdes de Maxwell sont disposés de manière différente d’un œil à l’autre. C’est cette disposition qui détermine l’œil directeur.

Chez la personne dyslexique, les cônes bleus des deux yeux forment un centroïde « rond ». La disposition de ces photorécepteurs est donc identique d’un œil à l’autre : il n’y a pas d’œil directeur.

En cas de non-dominance oculaire, le cerveau va recevoir, en même temps et de façon équivalente, une image perçue par chaque œil. Ces deux images « miroirs » vont se superposer, ce qui entraînerait des difficultés de lecture que l’on retrouve chez grand nombre de personnes dyslexiques.

Profitez de l’offre 45 jours d’essai

J’en profite

Vous hésitez ou vous avez des questions à nous poser ?

Contactez-nous

Lili : un outil pour faciliter la vie de votre enfant

Comment fonctionne Lili ?

Afin de promouvoir le plus largement possible cette découverte, notre équipe R&D a donc mis au point une innovation qui permet aux personnes dyslexiques d’effacer cette image miroir gênante et de retrouver une lecture plus aisée, plus fluide.

Lili émet des flashs lumineux, imperceptibles à l’œil nu, qui rendent la perception de l’écrit plus précise pour nombre de personnes dyslexiques. A terme, le faisceau lumineux les aide à mémoriser plus de mots, ce qui permet des progrès en lecture et en orthographe.

Lili ne guérit pas la dyslexie. C’est un outil adaptatif qui facilite la lecture et réduit la fatigue.

Quels seront les bénéfices pour votre petit-enfant ?

  • Chez certains enfants, Lili provoque un effet «waouh» avec une réelle différence de perception visuelle dès la première utilisation.

  • Pour d’autres, elle facilitera la lecture sur le long terme (rapidité, fluidité) au bout de plusieurs utilisations.

  • Une majorité d’enfants rapportent une diminution de la fatigue liée à la lecture.
  • Au-delà de la lecture on note des gains comportementaux : confiance en soi, motivation au travail et à la tâche de lecture, concentration etc.

Développée et fabriquée en France, Lili est connectée, ergonomique, autonome, nomade afin de favoriser la mobilité et l’accessibilité en toutes circonstances.

Ils ont testé Lili

Profitez de l’offre 45 jours d’essai

J’en profite

Vous hésitez ou vous avez des questions à nous poser ?

Contactez-nous