Vous êtes spécialiste des troubles Dys ?

 

Orthophoniste, vous êtes le spécialiste de la dyslexie.

Vous connaissez ce trouble sévère et durable du langage écrit qui touche plus de 8% de la population .

La prise en charge orthophonique est la 1ère indication pour la dyslexie et vous avez à cœur, dans votre métier, de trouver des adaptations pour aider les personnes porteuses de ce trouble !

Vous avez peut-être entendu parler de la découverte des chercheurs rennais de 2017 concernant la dyslexie ?

Un de vos patients a une Lili pour l’aider en lecture ?

Pour répondre à vos légitimes questionnements et pour mieux comprendre ce sujet qui fait beaucoup parler de lui, nous avons conçu cette page pour vous 👇

Une découverte scientifique

Deux physiciens rennais, les chercheurs Albert LE FLOCH et Guy ROPARS, ont reçu en 2020 le prix Raymonde Destreicher décerné par l’Académie Nationale de Médecine, trois ans après « leurs travaux sur la mise en évidence de l’asymétrie droite-gauche des centroïdes de Maxwell des fovéas chez des adultes avec et sans dyslexie ».

Grâce à la création d’un fovéascope pour leurs recherches sur l’œil, ils ont étudié plus précisément les cônes bleus au niveau des centroïdes de Maxwell (dans les fovéas, zone rétinienne au centre de la macula) et ont constaté une différence entre les normo-lecteurs et les personnes dyslexiques.

Chez le normo-lecteur, l’œil directeur a un centroïde « rond » formé par les cônes bleus alors que l’œil non-directeur a un centroïde de forme plus ovoïde. Grâce à cette différenciation, l’image perçue par l’œil dominant est transmise plus rapidement au traitement cérébral (aires visuelles occipitales et/ou Visual Word Form Area -VWFA).

Chez la personne dyslexique, les cônes bleus des deux yeux forment un centroïde « rond ». La disposition de ces photorécepteurs est donc identique d’un œil à l’autre. Les 2 images perçues seront transmises de façon simultanée à la zone de traitement de l’information visuelle. Les aires visuelles occipitales et la Visual Word Form Area devront alors traiter une superposition d’images bien délicate.

Ce qui, pour un texte, pourrait correspondre à ceci :

Découvrez-en plus sur Lili

En savoir plus

Vous hésitez ou vous avez des questions à nous poser ?

Contactez-nous

La lampe Lili : un outil adaptatif

Lili for Life est la seule société à être autorisée à exploiter, en France et dans le monde, les brevets déposés sur des dispositifs « lampes » au titre de cette découverte.

Afin de promouvoir le plus largement possible cette découverte, notre équipe R&D a donc mis au point une innovation qui permet à une majorité de personnes dyslexiques de lire avec une plus grande facilité.

Lili émet des flashs lumineux invisibles à l’œil. Cet « effet stroboscopique » peut être réglé via l’application mobile pour chaque patient suivant deux paramètres :

  • la fréquence : entre 60 et 120 hertz
  • la balance : le pourcentage de temps pendant lequel la lampe est éteinte (comprise entre 15 et 20%).

Cet « effet stroboscopique » permet de créer le temps de décalage nécessaire pour que les deux images ne se superposent plus lors du traitement de l’information visuelle. La perception visuelle de l’écrit se rapproche alors de celle d’un normo-lecteur, Lili ayant pallié la similarité des centroïdes de Maxwell.

Lili permet aux personnes dyslexiques d’effacer cette image miroir gênante et de retrouver une lecture plus aisée, plus fluide. La perception de l’écrit est plus précise pour nombre de personnes dyslexiques. A terme, les flashs lumineux les aide à augmenter leur stock lexical orthographique, permettant des progrès en lecture et en orthographe (voie d’adressage/lexicale/de surface/dyséïdétique).

Lili est développée et fabriquée en France. Nous l’avons souhaitée la plus ergonomique possible, c’est pourquoi nous avons travaillé sa forme, son poids, son autonomie, sa discrétion et sa résistance. Elle est nomade, pliable et fournie avec un étui de protection. Neutre, elle ne présente que peu de distracteurs visuels. Une fois personnalisée pour son utilisateur, via les réglages de l’application gratuite Lili for Life sur smartphone, plus besoin de manipulation ni de smartphone, elle est prête à l’emploi.

Quels sont les résultats concrets de l’innovation?

Notre bêta-test réalisé en 2021 a démontré un taux d’efficacité de 80%. Pour plus de détails sur le déroulé et les résultats du beta-test cliquez ici.

A ce jour, les retours sont les suivants :

  • 30% font état d’un « effet waouh » et décrivent une nette différence de perception visuelle dès le réglage effectué
  • Le taux de « réelle différence de perception visuelle » atteint 52% car, pour certains, il faut 5 à 6 utilisations, ou encore une semaine pour l’atteindre.
  • 66,5% évoquent une amélioration de la rapidité et/ou de la fluidité de leur lecture.
  • Une majorité rapportent une réelle diminution de leur fatigue visuo-attentionnelle en usage prolongé. Ces retours de diminution de fatigue et de gains de confort en lecture sont très nettement supérieurs (80%) à un effet placebo (15 à 30%).
  • Au-delà de la lecture on note des gains comportementaux: confiance en soi, motivation au travail et à la tâche de lecture, concentration etc.
  • Une minorité de personnes dyslexiques ne perçoit aucune différence.

Pour compléter ces résultats, une étude académique d’universitaire de Master 2 et une étude clinique est en cours. Elles confirment nos résultats en trouvant 83% d’efficacité. Cliquez ici pour consulter l’étude synthétisée.

Au-delà des études et de la littérature scientifiques, nous recevons depuis le début de l’aventure les témoignages émouvants de personnes dyslexiques, enfants et adultes, qui «revivent » depuis l’utilisation de Lili. Leurs propos confirment la véracité des effets de l’innovation, et nous confortent ainsi dans notre mission de la promouvoir très largement, auprès des personnes dyslexiques du monde entier.

Comment utiliser Lili en séance d’orthophonie ?

En séance, Lili peut potentiellement lever un biais lors d’un travail métaphonologique ou de représentation mentale si vous travaillez sur entrée visuelle codée, tout comme une difficulté en mémoire de travail sera un biais lors d’une tâche de compréhension orale comprenant plusieurs éléments.

Si vous utilisez Lili en séance, faites-nous part de vos constatations éclairées et de vos résultats de tests étalonnés ! Nous serions heureux de recevoir des témoignages d’enfants qui testent la lampe avec vous !

Envie d’en savoir plus ou d’échanger avec nous ?

Contactez-nous

Ils ont testé Lili

Découvrez-en plus sur Lili

En savoir plus

Vous hésitez ou vous avez des questions à nous poser ?

Contactez-nous